Max Pfaender

Articles parus dans la presse en téléchargement

downloadBienne et ses trésors artistiques n°1 [9.4Mo]
Journal de Bienne, Date inconnue.
Présentation d'oeuvres appartenant à la ville de Bienne.

download Bienne et ses trésors artistiques n°2 [10.8Mo]
Journal de Bienne, Date inconnue.
Présentation d'oeuvres appartenant à la ville de Bienne.

download Chronique Locale [9.1Mo]
le Courrier de Neuveville, Samedi 15 avril 1939.
Une surprise à la Promenade du Bord du Lac.

download Sculpteur résolument neuvevillois [54.7Mo]
le Journal du Jura, Lundi 17 juillet 2000.
A l'occasion du centième anniversaire de la naissance du sculpteur Max Pfänder, et, respectivement, à 31 ans de sa mort, une exposition personnelle de l'artiste se tient actuellement dans la salle de la Cour de Berne. Un hommage mérité, qui salue le talent incontesté d'un sculpteur ayant trouvé son chemin entre la dynamique de Rodin et la staticité de Maillol.

download La Neuveville rend hommage à Max Pfänder [4.5Mo]
L'Express, Mercredi 9 août 2000.
Article concernant l'exposition de Max Pfänder.

download A la Neuveville, «La Combe». [19.9Mo]
Journal du Jura, décembre 1962.
Article concernant «La Combe», demeure du sculpteur Max Pfänder.

download Pour une œuvre d'art. Les optimistes auront-il raison ? [73.5Mo]
Le Courrier de Neuveville, samedi 14 janvier 1939.
Dans sa dernière scéance, parmi le fatras administratif qu'il remue avec une radieuse ardeur, le Conseil municipal a éprouvé une jouissance artistique mêlée, hélas, d'une teinte de mélancolie. Voici. [La suite en téléchargement]

download «Vendanges» [15.3Mo]
Le Courrier de Neuveville, samedi 10 septembre 1949.
Deux femmes debout, plus grandes que nature, la plus jeune tenant une grappe de raisin et se faisant couronner de feuilles de vignes par l'aînée... [La suite en téléchargement]

download Une visite au sculpteur Max Pfänder [36.1Mo]
Journal du Jura, mercredi 17 décembre 1947.
Aller rendre visite au sculpteur Max Pfänder, c'est pas un dimanche de pluie, une petite expédition. L'artiste à élu domicile dans une des combes les plus sauvages de notre Jura... [La suite en téléchargement]